BFM Business

La Bulgarie choisit des F-16 américains plutôt que des avions de chasse européens

-

- - Sam Yeh - AFP

La commande porte sur six F-16 à un siège et deux à deux sièges, livrables d'ici à 2023. Cette commande représente un nouveau succès pour Lockheed Martin face à la concurrence européenne.

Le gouvernement bulgare a décidé mercredi d'acheter huit avions de combat américains F-16 Lockheed Martin neufs au prix de 1,256 milliard de dollars (1,12 milliard d'euros), a annoncé le vice-ministre de la Défense Atanas Zaprianov. Cette décision, qui doit encore être formellement entérinée par le Parlement en juillet, était attendue, Sofia ayant à plusieurs reprises manifesté son intérêt pour ces appareils.

Membre de l'Otan depuis 2004, la Bulgarie cherche depuis plusieurs années à remplacer sa flotte obsolète de chasseurs MiG-29 de fabrication soviétique. Outre Lockheed Martin, l'Italie avait présenté une offre pour des Eurofighters d'occasion et la Suède pour dix Gripen neufs.

La commande porte finalement sur six F-16 à un siège et deux à deux sièges, livrables d'ici à 2023. Les appareils seront équipés de missiles et "auront toutes les capacités air-air, air-terre et de renseignement", a assuré Atanas Zapriaonov.

Les Etats-Unis prennent en charge certains frais

Le Parlement bulgare avait initialement prévu une enveloppe de 1,8 milliard de leva (920 millions d'euros) pour cet investissement.

Le ministre de la Défense Krassimir Karakatchanov a précisé qu'un accord supplémentaire prévoyait la prise en charge par les Etats-Unis de frais d'entretien et de formation des pilotes à hauteur de 60 millions de dollars. "Si le Congrès américain approuve cet accord, le prix descendra au-dessous de 1,2 milliard de dollars", a-t-il assuré.

"L'acquisition des nouveaux avions améliorera l'interopérabilité avec l'Otan. Les pilotes bulgares ne se sentiront plus dans l'arrière-cour de l'Otan", s'est félicité le général Petio Mirtchev, commandant adjoint des forces aériennes.

A la suite d'un précédent appel d'offres, le ministère de la Défense avait exprimé sa préférence pour des Gripen neufs, mais la procédure avait été relancée en 2017 au retour au pouvoir du Premier ministre conservateur, Boïko Borissov.

Cette commande représente un nouveau succès pour Lockheed Martin face à la concurrence européenne. Le constructeur américain avait notamment signé en décembre un contrat portant sur la livraison de 14 avions F-16 à la Slovaquie pour 1,58 milliard d'euros.