BFM Business

L'Indonésie renvoie 49 conteneurs de détritus vers la France, l'Allemagne et les Etats-Unis

Plusieurs pays d'Asie du Sud-Est se plaignent de servir de dépotoir à l'Occident

Plusieurs pays d'Asie du Sud-Est se plaignent de servir de dépotoir à l'Occident - Andaru / AFP

L'Indonésie va renvoyer des dizaines de conteneurs de déchets vers la France et d'autres pays occidentaux, à l'instar de plusieurs pays d'Asie du Sud-Est qui ne veulent plus être des décharges, ont annoncé mardi les autorités.

L'Indonésie ne veut plus être un dépotoir mondial. Après avoir annoncé en juin le renvoi aux Etats-Unis de cinq conteneurs de déchets, le pays a décidé d'en retourner 44 autres vers la France, l'Australie, l'Allemagne et Hong Kong. 

Ils contiennent des détritus, des déchets plastiques et des substances dangereuses en violation des règles d'importation, selon les responsables des douanes de l'île indonésienne de Batam. "Nous nous coordonnons avec l'importateur afin de procéder à leur renvoi immédiat", a déclaré le porte-parole des services douaniers de cette île. 

L'Indonésie n'est pas le seul pays d'Asie a retourner à l'envoyeur des cargaison de détritus. En 2018, la Chine a soudainement cessé d'accepter les déchets plastiques du monde entier, suscitant le chaos sur le marché mondial du recyclage et obligeant les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour leurs déchets. 

Depuis, d'énormes quantités de déchets ont été réacheminées vers l'Asie du Sud-Est. En mai, la Malaisie avait promis de renvoyer des centaines de tonnes de déchets plastiques. De leur côté, les Philippines ont renvoyé fin mai vers le Canada 69 conteneurs de détritus, provoquant un vif contentieux entre les deux pays. Environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Une grande partie finit dans des décharges ou dans les mers, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).

P.S. avec AFP