BFM Business

Même à la diète, les Français voyagent toujours

Les voyageurs français n'ont pas l'intention de sacrifier leurs envies d'escapades, même en période de vaches maigres.

Les voyageurs français n'ont pas l'intention de sacrifier leurs envies d'escapades, même en période de vaches maigres. - -

A l'heure de se serrer la ceinture, les Français qui voyagent n'ont pas envie de rogner dans leur budget vacances. Ils font tout pour s'autoriser encore des escapades loin du quotidien... et bien plus souvent en Europe qu'au bout du monde.

Si les Français ne croient pas au bout du tunnel de la crise, ils se disent toujours prêts à prendre la route des vacances. "Malgré un fort pessimisme vis-à-vis du climat économique, plus de la moitié d'entre eux prévoit de prendre autant ou plus de vacances en 2014", révèle le Tripbarometer de Tripadvisor, comparateur sur Internet spécialisé dans le tourisme.

Les vacances, oui, mais pas non plus à n'importe quel prix: plus de 9 Français sur 10 n'utilisent aucun crédit pour financer leurs vacances, ce qui fait d'eux les champions du monde de la prudence en la matière. Presque partout ailleurs dans le monde, et particulièrement dans les pays émergents, les voyageurs prévoient de financer leurs séjours à crédit.

Davantage fourmis que cigales, 45% des voyageurs français prévoient de maintenir en 2014 le même budget qu'en 2013, même si pour un quart d'entre eux, la situation de l'économie a un impact sur leur décision finale de voyager ou pas.

L'Europe, grande gagnante des destinations des Français

Les voyages au bout du monde restent en majorité du domaine du rêve, ou du projet à long terme. Un tiers des Français qui voyagent privilégie une destination européenne pour l'année prochaine, souvent d'ailleurs en France, qu'il s'agisse tout simplement de découvrir son propre pays, de rendre visite à la famille... ou de faire des économies. C'est peut-être aussi pour cette raison que deux tiers des hôteliers français sont optimistes sur leur capacité à engranger des bénéfices en 2014.

L'Amérique du Nord a la cote: un quart des voyageurs français en rêve, quand l'Afrique et l'Amérique Centrale rassemblent les destinations les moins prisées.

Il reste un point essentiel à ne pas oublier: cette étude interroge 19.000 voyageurs, autrement dit sans s'intéresser aux foyers qui n'ont pas les moyens de voyager. On estime que 40% des Français ne partent pas en vacances, en grande majorité faute des ressources nécessaires.

Le titre de l'encadré ici

|||Le Tripbarometer est présenté par Tripadvisor comme "la plus grande enquête internationale menée conjointement auprès de professionnels du tourisme et des voyageurs". L'étude se fonde sur les avis de 19.000 voyageurs et de plus de 10.000 professionnels du monde entier. Cette étude est menée deux fois par an et analysée par l'institut d'opinion indépendant Edelman Berland.

Alexandre Le Mer