BFM Business

Macron: "Un ministre qui ne sait pas faire des économies est un ministre qui ne sait pas être ministre"

Emmanuel Macron table sur 25 milliards d'euros d'économies faites par l'État.

Emmanuel Macron table sur 25 milliards d'euros d'économies faites par l'État. - Lionel Bonaventure - AFP

Interrogé sur France 2 autour du manque de détails sur son plan d'économies de 60 milliards d'euros, le leader d'En Marche! a explique que ce sont ses ministres qui seront en charge de mettre en œuvre, dans les détails, les économies qu'il aura décidées.

C'est une des principales critiques adressées à Emmanuel Macron: le manque de détails sur son plan d'économies de 60 milliards d'euros. Interrogé sur France 2 à ce sujet, le leader d'En Marche! a considéré qu'il n'est pas de son ressort de rentrer dans le détail.

"C'est ridicule le système dans lequel le président de la République va expliquer le moindre bouton de guêtre sur lequel il va faire des économies; ce n'est pas le lieu ni le sens de la fonction", a-t-il déclaré.

Avant d'ajouter qu'"un chef d'entreprise d'un grand groupe ne va pas préciser lorsqu'il prend une chaîne de magasins, les économies qu'il va faire dans tel ou tel magasin. Il explique sa stratégie, il donne un cap et crée des responsabilités".

Le précédent Sarkozy

Emmanuel Macron a rappelé qu'en 2007 Nicolas Sarkozy, déjà, avait tenté de réaliser des économies en mettant en œuvre la RGPP (revue générale des politiques publiques). "Il n'y est pas parvenu parce qu'il était seul avec quelques fonctionnaires auprès de lui à porter cette contrainte. Et chaque ministre avait pour rôle d'échapper à la contrainte et de ne pas faire d'économie", a-t-il jugé.

Aussi Emmanuel Macron a-t-il vanté une organisation où les ministres seront les "chefs de leur administration, qui décident des choix budgétaires avec une contrainte que je leur donne". "Sur 5 ans ils auront des économies à faire qui seront évaluées année après année. Et un ministre qui ne sait pas faire des économies est un ministre qui ne sait pas être ministre", a-t-il assuré. Avant de conclure: "Car être ministre ce n'est pas simplement commenter sur les plateaux c'est conduire son administration". Emmanuel Macron entend réaliser 25 milliards d'euros d'économies sur le budget de l'État d'ici à 2022. 

J.M.