BFM Business

Macron serait tenté par un rapprochement Alstom-Bombardier

Emmanuel Macron envisage un rapprochement entre Alstom et Bombardier.

Emmanuel Macron envisage un rapprochement entre Alstom et Bombardier. - Patrick Kovarik - AFP

Le ministre de l'Economie estime un tel rapprochement possible. D'après lui, le défi d'Alstom est de grandir.

Emmanuel Macron a des ambitions pour Alstom. Le ministre de l'Economie a jugé possible un rapprochement entre Alstom, recentré sur le ferroviaire, et son concurrent canadien Bombardier, qui connaît des difficultés.

Interrogé sur cette possibilité lors d'une audition au Sénat, le ministre a répondu que "le défi pour Alstom, c'est de grandir" et que son désendettement, après la cession de sa division énergie à l'américain General Electric, lui donnait les moyens de faire des acquisitions à l'étranger.

Avec la "bataille féroce" engagée avec leurs concurrents chinois", un rapprochement Alstom-Bombardier pourrait s'imposer. "Il peut y avoir des arrangements", a estimé Emmanuel Macron.

D. L. avec Reuters