BFM Business

Loi sur le renseignement: "écouter tout le monde, ce n'est pas efficace"

Gilles Babinet sur BFM Business

Gilles Babinet sur BFM Business - BFM Business

Gilles Babinet, spécialiste du Big Data, n'est pas contre la loi sur le renseignement votée ce mardi à l'Assemblée nationale. Mais il dénonce les risques de dérives.

Journée sensible à l'Assemblée nationale. Les députés votent, ce mardi 5 mai, la loi sur le renseignement. Un texte polémique présenté dans un nouveau contexte de menace terroriste et qui renforce les pouvoirs des services de renseignement.

Pour Gilles Babinet, spécialiste du Big Data, les raisons qui ont poussé le gouvernement à modifier la législation sont légitimes: "Il faut voir les menaces qui sont autour de nous et il faut considérer que malheureusement les services de renseignements sont nécessaires, affirme-t-il au micro de BFM Business, Mais là où je crois qu'on a un problème, c'est lorsqu'on n'institue pas de contre-pouvoirs". Selon lui, il faudrait des contre-pouvoirs au moins aussi puissants que les mécanismes d'écoutes eux-mêmes.

Gilles Babinet pointe du doigt le risque de manque d'efficacité de ces dispositifs. "Ecouter tout le monde, ce n'est pas efficace et vous pouvez aboutir très facilement à de très nombreux abus", estime-t-il. Pour lui, il faudrait plutôt créer "un dispositif de renseignements électroniques qui soit principalement précaractérisé sur certaines cibles".

D. L.