BFM Business

Les TPE et PME pourront toucher jusqu'à 5.000 euros pour compenser le surcoût des mesures sanitaires

Un stock de masques (Photo d'illustration)

Un stock de masques (Photo d'illustration) - FRED DUFOUR / AFP

Les petites entreprises et les travailleurs indépendants souhaitant acquérir des équipements de protection contre le coronavirus vont pouvoir bénéficier d'une subvention. Celle-ci pourra aller jusqu'à 50% de l'investissement effectué, ont annoncé l'Assurance maladie et la CPME.

Une subvention, baptisée "Prévention Covid", sera octroyée à partir du 18 mai par la branche "accidents du travail et maladies professionnelles" de l'Assurance maladie. Elle permettra de financer les équipements de protection sanitaire mis en place par les entreprises de moins de 50 salariés. Celle-ci pourra aller jusqu'à 50% de l'investissement effectué. 

L'objectif est d'aider ces entreprises mais aussi "les travailleurs indépendants sans salarié, dépendant du régime général de Sécurité sociale", à "prévenir la transmission du coronavirus sur le lieu de travail", a souligné la CPME dans un communiqué.

Selon l'Assurance maladie, cette subvention sera valable pour des équipements de protection acquis depuis le 14 mars, et jusqu'au 31 juillet 2020: plexiglas, signalétique, masques, visières ou encore mesures de désinfection.

Investir au minimum 1.000 euros

Elle sera conditionnée à un montant minimum d'investissement de 1.000 euros hors taxe pour une entreprise avec salariés et de 500 euros pour un travailleur indépendant. Le montant de la subvention accordée sera plafonné à 5.000 euros.

La CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) avait tiré la sonnette d'alarme à plusieurs reprises ces dernières semaines sur le coût des mesures à mettre en place pour respecter les consignes sanitaires.

Cette mesure "soulagera financièrement les petites entreprises et facilitera le redémarrage de l'activité en toute sécurité", s'est-elle félicitée dans un communiqué.

OC avec AFP