BFM Business

Les consultations de télémédecine bientôt remboursées

Le gouvernement a assoupli les modalités de télé-consultation pendant la période de confinement.

Le gouvernement a assoupli les modalités de télé-consultation pendant la période de confinement. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le gouvernement prévoirait d'annoncer mi-septembre le remboursement des téléconsultations.

Les Français vont-ils davantage avoir leur médecin au téléphone? En tout cas c'est ce que souhaite le gouvernement. La ministre de la Santé Agnès Buzyn devrait annoncer mi-septembre le remboursement des consultations de télémédecine, selon le Journal du Dimanche.

Un rapport de la Cour des comptes en 2017 critiquait l'attentisme de la France qui se limitait toujours à des expérimentations d'une pratique pourtant née il y a plus de 25 ans. Quelque 257.814 actes de télémédecine dans le cadre d'expérimentations subventionnées ont été recensées en 2015, soit seulement 0,3% des actes et consultations externes effectués par les établissements de santé en un an.

Lutter contre les déserts médicaux

Le gouvernement a décidé d'en finir avec ces expérimentations et d'accélérer le déploiement de la télémédecine. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale a autorisé la Caisse nationale d'assurance maladie et les syndicats de médecins à déterminer le cadre de cette pratique.

Le lancement des négociations sur la tarification de ces actes fait également partie du plan contre les déserts médicaux. L'objectif est que les médecins de ville soient équipés et y aient davantage recours dans les zones sous-denses.

La téléconsultation va au-delà de simples diagnostics et conseils par téléphone. Elle permettrait par exemple d'envoyer une photo d'un grain de beauté douteux directement avec son smartphone à un dermatologue "via un système de messagerie sécurisé".

J.-C.C. avec AFP