BFM Business

Le Parlement européen rétablit l’aide alimentaire aux plus démunis

Le Parlement européen a décidé de rétablir le budget de 3,5 milliards d'euros pour l'aide alimentaire.

Le Parlement européen a décidé de rétablir le budget de 3,5 milliards d'euros pour l'aide alimentaire. - -

Le Restos du cœur et autres associations caritatives vont pouvoir continuer leur action. Le Parlement européen a rétablit ce mercredi 12 juin le budget de l’aide alimentaire aux plus démunis.

Les associations caritatives, comme les Restos du coeur, peuvent souffler. Le Parlement européen a voté, ce mercredi 12 juin, pour rétablir le niveau de l’aide alimentaire à 3,5 milliards d’euros pour la période de 2014 à 2020, soit 500 millions d’euros par an.

Le 8 février dernier, les 27 s’étaient mis d’accord sur une enveloppe d'à peine plus de deux milliards d’euros pour cette aide aux plus démunis, dans le cadre du budget pluriannuel de l’Union européenne.

Lors du vote en première lecture de ce mercredi, les parlementaires ont toutefois ouvert le champ d’utilisation de cette aide à "une assistance matérielle de base" ou au financement de "mesures d’accompagnement" à l’insertion sociale.

72 millions d'euros d'aides versées en France en 2011

Le Fonds européen d'aide aux plus démunis doit servir de relai au Programme du même nom, créé en 1987, pour redistribuer aux populations pauvres de l'UE une partie des surplus agricoles communautaires. Avec la réduction des surplus, l’aide avait pris une tournure financière, ce que contestaient certains pays européens, comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

En France, l’aide alimentaire versée par l’Union européenne s’élevait à 72 millions d’euros en 2011, ce qui représente environ 130 millions de repas distribués. Seules quatre associations sont agréées pour recevoir cette aide communautaire: la Banque Alimentaire, la Croix-Rouge, les Restaurants du Coeur et le Secours populaire.

>> A LIRE AUSSI - Les Restos du cœur craignent pour leurs subventions

A.D. avec agences