BFM Business
Economie et Social

Le climat des affaires reste stable pour le troisième mois consécutif en novembre

D'après l'Insee, cette stabilité est permise par une amélioration de la situation dans le commerce de détail qui compense la détérioration de celle dans le secteur secondaire, le bâtiment et les services.

Pour le troisième mois d'affilée, le climat des affaires est resté stable en novembre, à deux points au-dessus de sa moyenne de longue période, selon des données publiées jeudi par l'Insee. Le maintien de l'indice à son niveau de septembre et d'octobre (102) résulte "d'évolutions contrastées" selon l'Institut national de la statistique (Insee): "la situation conjoncturelle se détériore quelque peu dans l'industrie, le bâtiment et les services par rapport à octobre, mais s'améliore dans le commerce de gros par rapport à septembre."

Léger recul du climat de l'emploi

Dans le bâtiment (113) comme dans les services (104), le climat des affaires s'est dégradé de deux points en novembre mais il reste nettement au-dessus de la moyenne de longue période, fixée à 100 par convention. Par rapport au mois d'octobre, le secteur de l'industrie perd également deux points (101) et se rapproche du seuil fatidique, "les chefs d'entreprise étant moins positifs concernant leur activité récente et leurs carnets de commandes", détaille l'Insee.

"A l'inverse, dans le commerce de gros, le climat des affaires s'améliore en novembre 2022 par rapport à septembre" pour s'établir à 102. Il est "porté par une hausse des soldes d'opinion relatifs aux livraisons reçues de l'étranger et aux ventes passées".

Dernier secteur étudié par l'Insee, le commerce de détail se caractérise lui par sa stabilité en novembre et reste trois points en dessous de sa moyenne de longue période. Le climat de l'emploi recule lui d'un point par rapport à octobre mais reste très bien orienté (108).

TT avec AFP