BFM Business

La perte du triple A affaiblit la position de la France face à l’Allemagne

Vives tensions entre la France et l'Allemagne

Vives tensions entre la France et l'Allemagne - -

Alors que les tensions sont de plus en plus vives entre la France et l’Allemagne, cette dégradation pourrait porter préjudice à l’Hexagone.

Moody’s est la deuxième agence de notation à dégrader le AAA de la France. Un signal qui pourrait affaiblir la position de la France dans sa relation avec l'Allemagne, même si les deux parties tentent de rassurer.

Pierre Moscovici, l'a affirmé tôt ce matin mardi 20 novembre: il n'y a pas de pertes de confiance entre la France et l'Allemagne. Une déclaration renforcée quelques heures plus tard par son homologue allemand Wolfgang Schäuble qui assure que la notation de la France est encore très stable. On tente donc de minimiser l'impact de cette dégradation.

D'ailleurs, dans l'entourage du ministre des Finances allemand, on nous assure que l'Eurogroupe ce soir à Bruxelles se focalisera non pas sur cette nouvelle dégradation de la France, mais sur la situation en Grèce.

Le pacte de croissance irrite Berlin

Maintenant, même si on dédramatise, cette note de Moody's tombe au plus mauvais moment. Car en 6 mois le discours n'est toujours pas calé entre François Hollande et Angela Merkel.

La séquence autour d'un nouveau pacte de croissance en plus du pacte budgétaire a irrité Berlin, et aujourd'hui les Allemands attendent de leur partenaire Français qu'il mette en place des réformes structurelles, à l'image de celles - douloureuses - qu'ils ont eux-mêmes engagés sous Gerhard Schröder.

Mathieu Jolivet