BFM Business

La France touchera 2 milliards d'euros des fonds structurels du pacte de croissance européen

BFM Business

C'est Bernard Cazeneuve, le ministre délégué aux Affaires européennes qui l'a annoncé, qui s'est chargé de l'annonce, ce mercredi 9 janvier. La France va toucher, en 2013, 2,1 milliards d'euros provenant de fonds structurels du pacte de croissance adopté en juin dernier au sommet européen.

"Les projets appelés à bénéficier de ces fonds portent notamment sur les domaines de la recherche et de l'innovation, des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, des nouvelles technologies de l'information et de la communication, ou encore de l'ingénierie financière au profit des PME", a détaillé Bernard Cazeneuve.

Le pacte européen de croissance prévoit la mobilisation de 120 milliards d'euros: 55 milliards venant de la réaffectation de fonds structurels budgétés et non dépensés, 60 milliards de l'augmentation de la capacité de prêt de la Banque européenne d'investissement (BEI), après sa recapitalisation de 10 milliards et 4,6 milliards de "project bonds", sorte d'emprunts communs pour mener des projets.

La recapitalisation de la BEI, à laquelle la France versera une contribution de 1,6 milliard au cours du premier trimestre, devrait générer 7 milliards d'euros de prêts en France par an de 2013 à 2015, soit une hausse de 50% par rapport à 2012.