BFM Business

La France et l'Allemagne souhaitent unifier leurs forces aériennes

La France et l'Allemagne vont développer un système de combat aérien européen

La France et l'Allemagne vont développer un système de combat aérien européen - Matthieu Alexandre / POOL / AFP

À l'issue du Conseil des ministres franco-allemand, l'Élysée a annoncé que "les deux partenaires souhaitent mettre au point une feuille de route conjointe d'ici à mi-2018".

La France et l'Allemagne sont convenues "de développer un système de combat aérien européen", sous leur direction, pour remplacer à "long terme" leurs "flottes actuelles d'avions de combat", a annoncé ce jeudi l'Élysée, à l'issue d'un Conseil des ministres franco-allemand.

"Les deux partenaires souhaitent mettre au point une feuille de route conjointe d'ici à mi-2018", a précisé la présidence française. "C'est une révolution profonde, mais nous n'avons pas peur des révolutions quand elles sont menées de manière pacifique, construite et dans la durée", a déclaré le président Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"Notre souhait, c'est en effet de pouvoir avoir une nouvelle génération d'avions de combat communs." "Ce sont des projets très lourds, lourds pour nos deux armées et nos deux gouvernements et qui ensuite doivent être exportés. Aujourd'hui, on se retrouve avec des projets lourds, trop de standards et de qualification au niveau européen et parfois une concurrence intra-européenne pour les porter à l'international", a expliqué Emmanuel Macron.

"Je salue ce projet"

"Le but de cet avion de combat commun pour une nouvelle génération, c'est d'abord de lancer de la recherche et développement communs, de pouvoir le préparer ensemble, ensuite l'utiliser de manière conjointe dans nos deux armées -en fonction de nos propres doctrines d'emploi, nous n'avons pas les mêmes et ça restera- et de pouvoir aussi, à travers un travail de coordination que nous allons faire, nous coordonner à l'export sur ce sujet", a poursuivi Emmanuel Macron.

"Je salue ce projet", a déclaré Angela Merkel, soulignant par ailleurs les "autres projets, notamment les Eurodrones où la France et l'Allemagne s'impliquent fortement", la coopération dans le domaine satellitaire, la coopération numérique et la cybersécurité.

Programme commun de missiles tactiques air-sol

Selon l'Élysée, la France et l'Allemagne conviennent par ailleurs "de mettre en place un cadre de coopération pour le prochain standard de l'hélicoptère Tigre, ainsi que pour un programme commun de missiles tactiques air-sol". Les deux nations ont par ailleurs rappelé la création d'une "unité binationale d'avions de transport militaire C-130J", conformément à l'accord intergouvernemental signé à Berlin le 10 avril.

La France et l'Allemagne "poursuivront également leur collaboration relative à un système majeur de combat terrestre et à un système commun de tir indirect de nouvelle génération, qui s'ouvrira à d'autres pays européens lorsque ces projets seront suffisamment développés. Après l'achèvement réussi de la phase d'étude bilatérale, une feuille de route sera établie d'ici à mi-2018 pour la prochaine étape", selon l'Élysée.

Les deux pays ont par ailleurs "souligné l'importance du principe de la poursuite de leur participation commune au programme Eurodrone aux côtés de l'Espagne et de l'Italie", selon la même source. Les ministres de la Défense français et allemand "se réuniront en octobre et en décembre 2017 afin d'évaluer les progrès des actions communes évoquées".

P.L avec AFP