BFM Business

La France a emprunté 77,6 milliards d'euros au premier trimestre

-

- - AFP

L'organisme chargé de la gestion de la dette de l'Etat français a levé sur les marchés un montant total de 77,6 milliards d'euros de dette à moyen et long termes.

Profitant d'une demande soutenue de la part des investisseurs et de la faiblesse persistante des taux d'intérêt, la France a pris de l'avance sur son programme d'émission de dette à moyen et long termes au premier trimestre par rapport aux années précédentes. C'est ce qu'indiquent les chiffres publiés ce vendredi par l'Agence France Trésor.

L'organisme chargé de la gestion de la dette de l'Etat français a en effet levé sur les marchés un montant total de 77,6 milliards d'euros de dette à moyen et long termes, sur un programme annuel de 200 milliards d'émissions nettes des rachats.

Le programme d'émissions brutes est ainsi réalisé à 38,8% à la fin du premier trimestre, contre 34,0% au même stade en moyenne sur la période 2015-2018, précise l'AFT.

Le premier trimestre a notamment été marqué par un emprunt syndiqué à 30 ans qui a inscrit un record historique en terme de demande des investisseurs (31 milliards d'euros) et de montant émis (7 milliards), pour un taux à l'émission de 1,609%, le plus bas jamais enregistré pour cette maturité.

Initialement prévu à 195 milliards d'euros, le programme d'émission de dette à moyen et long termes français a été porté à 200 milliards en décembre, conséquence des mesures annoncées par Emmanuel Macron en réponse au mouvement social des « gilets jaunes ».

Fin décembre 2018, la dette publique française représentait 2 315,3 milliards d'euros, soit l'équivalent de 98,4% du PIB.

Sandrine Serais avec Reuters