BFM Business

Karine Berger (PS) veut "proposer un point d'équilibre"

Karine Berger était l'invité de BFM Business ce mercredi 9 juillet.

Karine Berger était l'invité de BFM Business ce mercredi 9 juillet. - -

Karine Berger, députée PS, était l'invité de BFM Business ce mercredi 9 juillet. Elle est notamment revenue sur la création de "Cohérence socialiste", une nouvelle sensibilité.

"Nous avons vécu, au cours du dernier mois, un psychodrame au sein de la majorité". Karine Berger, députée PS et invitée de BFM Business ce 9 juillet, fait référence aux frondeurs. Elle a lancé, ce mercredi, avec ses collègues Yann Galut, Valérie Rabault et Alexis Bachelay, une nouvelle sensibilité au sein du PS, "Cohérence socialiste".

Si la députée PS a, elle, voté les textes récents proposés par le gouvernement, elle estime que ces débats ont soulevé des points intéressants et pertinents. "Nous voulons proposer un point d'équilibre entre une ligne gouvernementale qui ne reflète pas ce qui avait été le programme présidentiel et des frondeurs qui font une erreur politique en s'en prenant à leur propre majorité mais soulevant des questions intéressantes".

Budget pour les trois ans à venir

D'ailleurs, cette nouvelle sensibilité est lancée le jour où le gouvernement a présenté à l'Assemblée nationale les grandes lignes des budgets à venir pour les trois années. Les crédits des ministères, hors dette et pension, vont baisser de 1,8 milliard d'euros en 2015, 2,1 milliards en 2016 et 2,3 milliards en 2017, par rapport à 2014.

Pour Karine Berger, la croissance économique est importante, "il faut discuter maintenant du bon dosage entre les économies, les soutiens, les différents ministères". Elle rappelle que, pour que la France aille mieux dans 10 ans, les efforts doivent être faits maintenant. Cela signifie donc "des problèmes de consommation aujourd'hui".

D. L.