BFM Business

Juncker et Hollande ensemble contre l’euro fort

BFM Business

Le Premier ministre luxembourgeois et le président français se sont exprimés à l’issue d’un déjeuner ce mardi 12 février. Jean-Claude Juncker a affirmé qu’il n’existait pas de "taux de change optimal pour l'euro, mais il faut surveiller les comportements des autres grandes zones monétaires", a-t-il ajouté. François Hollande a renchéri, appelant à "faire en sorte que les parités ne soient pas utilisées à des fins commerciales". Tous deux réagissaient à la publication d'un communiqué du G7 réaffirmant son engagement en faveur de taux de change déterminés par l'offre et la demande.

BFMbusiness.com