BFM Business

Immobilier : les banques n'ont jamais autant facilité l'accès au crédit

-

- - AFP

Jamais l'accès au crédit n'avait été aussi facilité par les banques. C'est ce que montre le bilan trimestriel de Crédit Logement / CSA. Les taux d'intérêt sont proches de leurs plus bas historiques, les emprunts sont de plus en plus longs mais de moins en moins chers et l'apport personnel réclamé par les banques redescend à un niveau plancher.

Jamais les banques n'avaient autant assoupli leurs conditions de crédit pour l'immobilier. Il y a d'abord les taux d'intérêt. Le niveau moyen, toutes durées confondues, observé le mois dernier flirte avec le record historique de 2016. 1,39% constaté en mars par Crédit Logement / CSA contre 1,31% en novembre 2016.

Des crédits toujours plus longs

Il y a aussi l'allongement spectaculaire des durées d'emprunts. La part des crédits sur 25 ans et plus représentait 15% du marché il y a cinq ans. Cette part est désormais de 41,9%. Du jamais vu. Quant à la durée moyenne constatée en mars, elle s'est allongée de près de 2 ans et demi depuis 2014. Des crédits de plus en plus longs mais aussi de moins en moins chers. La moyenne des taux accordés en mars sur des crédits sur 25 ans est de 1,55%.

L'apport personnel au plus bas

Quant à l'apport personnel réclamé par les banques, Crédit logement / CSA est formel : il n'a jamais été aussi faible depuis 40 ans. Apport et taux d'intérêt au plus bas, durée d'emprunt qui s'allonge : c'est en agissant sur ces trois leviers que les banques cherchent à sauvegarder le pouvoir d'achat immobilier des ménages plombé par la hausse des prix et la réduction des aides à l'achat.

Des conditions d'emprunts inédites pour maintenir la production. Et ça marche plutôt bien : le nombre de nouveaux prêts accordés au premier trimestre progresse de 15,8% par rapport au trimestre précédent et de 4,4% sur un an.