BFM Business

Hollande: la "Garantie jeunes" effective d'ici à deux ans

François Hollande assure que la mobilisation européenne est à la hauteur de l'enjeu que représente le chîomage des jeunes.

François Hollande assure que la mobilisation européenne est à la hauteur de l'enjeu que représente le chîomage des jeunes. - -

A l'issue d'une réunion de dirigeants européens sur l'emploi des jeunes à Paris ce 12 novembre, le président français a annoncé la mise en place sous deux ans de la "Garantie jeunes".

Le président français recevait, ce mardi 12 novembre, l'ensemble des dirigeants européens dont la chancelière allemande Angela Merkel, pour un sommet consacré à la lutte contre le chômage des jeunes. A la fin de cette journée, François Hollande a salué une mobilisation "à la hauteur de l'enjeu".

Il a également annoncé que la "Garantie jeunes", cette allocation d'environ 450 euros mensuels pour des précaires entre 18 et 25 ans, serait mise en place dans les deux années à venir.

Mise à disposition du financement le 1er janvier

Cette garantie stipule qu'aucun jeune ne reste plus de quatre mois sans emploi ni formation. "La décision a été prise que tous les pays, qui auront adressé leur programme" pour mettre en place cette garantie, "pourront dès le 1er janvier avoir la mise à disposition" des financements, a précisé le président français.

"L'enjeu c'est l'avenir d'une génération, celle touchée par le chômage depuis des années" et qui vit "dans une situation de doute, voire de désespérance", a déclaré le chef de l'Etat. "6 millions" de jeunes chômeurs en Europe, c'est "trop, beaucoup trop", a-t-il martelé.

Le président français s'est néanmoins félicité qu'en France, depuis quatre mois, "l'inversion de la courbe du chômage est acquise pour les jeunes", assure-t-il. Le gouvernement continue de promettre que le chômage global commencera à décroître avant la fin de l'année 2013.

Le nombre de demandeur d'emplois de catégorie A de moins de 25 ans avait connu une petite hausse au mois de septembre (+3%).Mais le ministère du Travail fait valoir qu'en moyenne depuis mai, le chômage des jeunes a "reculé de 0,5% par mois".

Nina Godart