BFM Business

Hollande et Monti affichent leurs "convergences de vues" sur la croissance

BFM Business

François Hollande et le chef du gouvernement italien Mario Monti ont affiché ce jeudi à Rome leurs "convergences de vues" sur les moyens d'enrayer la crise de la zone euro, estimant que ce qui a été fait jusqu'ici n'était "pas suffisant".

Les deux dirigeants partagent l'idée d'"une plus grande attention à la croissance", "ce qui ne signifie pas l'abandon ou une attention mineure à la discipline budgétaire", a insisté l'ancien commissaire européen.

M. Hollande a abondé dans son sens et indiqué avoir adressé au président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, un document en vue de préparer le sommet européen des 28 et 29 juin à Bruxelles.

Cette "feuille de route" recense les trois "principes" que la France entend défendre : relance de la "croissance", "stabilité" et "renforcement de l'Union économique et monétaire", "de façon à ce que la spéculation soit découragée", a déclaré le président français affirmant qu'il ne se satisferait pas de "demi-mesures".

M. Monti a souligné avoir discuté avec M. Hollande de "la dette souveraine" et des "instruments pour rétablir la confiance concernant les pays les plus exposés". Dans ce cadre, les deux dirigeants ont évoqué l'"émission commune de titres" obligataires, allusion aux euro-obligations sur lesquels l'Allemagne est très rétive.