BFM Business

Hollande annonce un dispositif de soutien à l'investissement

Le chef de l'Etat a annoncé vendredi une série de mesures pour favoriser l'investissement, et notamment la création d'un fonds de 500 millions d'euros avec les assureurs.

Après la défaite de la majorité aux élections départementales, Manuel Valls avait promis des mesures en faveur de l'investissement. Et sans surprise, c'est à François Hollande qu'est revenu l'honneur de les présenter. En visite à Trie-Château (Oise) ce vendredi, le chef de l'Etat a ainsi annoncé la prochaine mise en place d'un "mécanisme exceptionnel" de soutien à l'investissement, qui concernera les équipements commandés dans les prochains mois par les entreprises.

"Toutes les entreprises qui décideront d'accélérer leurs projets, d'aller plus vite pour investir, se verront accorder un dispositif fiscal qui améliorera leur trésorerie et la rentabilité de l'opération", a-t-il affirmé.

Un fonds de 500 millions d'euros

"La France a un avenir dans l'industrie, cet avenir suppose des investissements et c'est pourquoi il faut encourager l'acte même d'investir", a déclaré le président français. Les prêts de "développement" des entreprises de la Banque publique d'investissement (Bpi France) seront en outre portés à huit milliards d'euros, a souligné François Hollande, et un remboursement
anticipé de la TVA pour les collectivités territoriales qui investissent sera introduit.

Le chef de l'Etat a par ailleurs annoncé la création avec les groupes d'assurances français et étrangers d'un fonds d'investissement de plus de 500 millions d'euros "qui va apporter du capital, du financement de fonds propres pour les entreprises", opérationnel "dès le mois prochain". 

Y.D. avec AFP