BFM Business

Hollande annonce deux mesures pour calmer la colère des maires

"Le président de la République a décidé de diminuer de moitié la baisse des dotations de l'État aux communes en 2017, et de reconduire le fonds d'investissement d'urgence qui leur est dédié."

Présent ce jeudi après-midi au Congrès des maires de France, François Hollande a annoncé deux mesures de soutien aux communes.

D'une part, une réduction de moitié en 2017 de la baisse des dotations de l'État aux communes, pour la ramener à un milliard d'euros. "Je mesure les efforts qui vous ont été demandés ces dernières années", a-t-il déclaré devant des milliers d'édiles réunis au parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris. L'effort qui leur sera demandé sera ainsi limité à un milliard d'euros pour le "bloc communal" l'an prochain.

Le fonds d'investissement d'urgence mieux doté

D'autre part, le Président a annoncé la reconduction en 2017 du fonds d'investissement d'urgence pour les communes dégagé en 2016, qui sera "porté à 1,2 milliard d'euros". En 2016, son montant atteignait 1 milliard d'euros. "Sur cette nouvelle enveloppe, 600 millions seront consacrés aux priorités que l'État partage avec vous en matière d'investissements, transition énergétique, logement, accessibilité des bâtiments, et 600 millions pour les petite villes et la ruralité", a-t-il précisé.

Par ailleurs, le chef de l'État a également annoncé "une loi spécifique" pour la réforme de la Dotation globale de fonctionnement (DGF), principale contribution de l'État aux collectivités. Avec l'augmentation du fond d'investissement d'urgence, il s'agissait de deux des revendications principales des maires qui dénoncent les conséquences de la baisse des dotations de l'État.

A.R. avec AFP