BFM Business

Gilets jaunes : le gouvernement annule la hausse de la taxe sur les carburants

Edouard Philippe et Emmanuel Macron le 30 octobre 2017 à L'Elysée.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron le 30 octobre 2017 à L'Elysée. - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Sur BFMTV, mercredi soir, le ministre de la Transition écologique François de Rugy a confirmé l’information.

Après des jours de tergiversations, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont finalement décidé d’annuler la hausse, prévue en 2019, de la taxe sur les carburants. « Le président et le Premier ministre ont souhaité de concert que la hausse de la taxe carbone prévue dans le budget 2019 soit supprimée » a expliqué le ministre de la Transition écologique François de Rugy, mercredi soir sur BFMTV. « Le débat citoyen et parlementaire des semaines et des mois à venir devra permettre de trouver les solutions et les financements qui répondront aux enjeux de la transition écologique, solutions qui devront préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens. »

Craintes pour samedi prochain

« Le président, je l'ai eu au téléphone il y a quelques minutes » a souligné le ministre. « Il m'a dit : ‘Les gens ont eu l'impression qu'il y avait une entourloupe, qu'on leur disait c'est une suspension mais hop, ça reviendra après’ », explique François de Rugy.

Le moratoire annoncé sur cette hausse avait créé de nombreux remous chez les politiques et au cœur des discussions avec les gilets jaunes. Ces derniers réclamaient une annulation pure et simple de cette augmentation.

Désormais, le gouvernement espère que cette annonce puisse calmer les velléités de manifestations, qui s’annoncent pour samedi. « Nous avons des raisons de redouter une très grande violence » a déclaré l'Elysée à l'AFP, alors que se multiplient les appels à une nouvelle mobilisation.