BFM Eco

Redevance audiovisuelle: "pas de suppression avant 2022"

Le ministre de la Culture était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV et RMC, ce jeudi matin pour évoquer la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Il a également aborder le sujet de la redevance TV en dévoilant in fine qu'il n'y aura pas de suppression avant 2022.

"Nous avons une grande ambition pour l'audiovisuelle public, plus que jamais nous en avons besoin en matière d'informations, d'éducation et de culture pour le rayonnement de la France dans le monde", a déclaré Franck Riester, ministre de la Culture sur BFMTV ce jeudi 18 avril. Pour cet enjeu, le ministre précise que cela nécessite des financements prévisibles, pérennes et qui garantissent l'indépendance". Mais tout repose sur un financement.

La redevance audiovisuelle sera-t-elle supprimée? Fin mars, toujours sur BFMTV, Gérald Darmanin l'a suggéré en la qualifiant "d'injuste". Pour le ministre du budget, elle "mériterait de disparaître"

Réponse de Franck Riester: "La redevance est adossée à la taxe d'habitation qui sera supprimée en 2022, il faudra donc à cette échéance trouver un dispositif de substitution", estime le ministre en finissant par reconnaître qu'il n'y aura pas de suppression avant 2022.

Pour la suite, il faudra trouver une solution pour financer l'audiovisuel public. Franck Riester explique qu'il va y travailler "avec Gérard Darmanin et Bruno Le Maire, le Premier Ministre et le Président de la République qui in fine prendront la décision".

Pascal Samama