BFM Business

Quand et comment la France va-t-elle toucher les 40 milliards d'euros du plan de relance européen?

La Commission européenne a validé ce mercredi le plan de relance tricolore. La France devrait percevoir un premier versement de 5,1 milliards d'euros au milieu de l'été.

C'est une étape majeure qui a été franchie. La Commission européenne a approuvé ce mercredi le plan de relance français de 100 milliards d'euros. Un feu vert absolument nécessaire alors que Bruxelles financera en partie ce plan, à hauteur de 39,4 milliards d'euros.

Cette somme ne sera toutefois pas perçue en une fois. La France ne bénéficiera dans un premier temps que d'un versement de 5,1 milliards d'euros, soit 13% des fonds européens qui lui sont accordés. Cette subvention doit être définitivement validée par les ministres des finances européens le 13 juillet et sera versée dans la foulée entre la fin du mois de juillet et le début du mois d'août.

7 milliards par an

La France devrait ensuite réclamer un deuxième versement de 7,4 milliards d'euros à l'automne. Et pour l'obtenir, le gouvernement devra prouver que les fonds européens ont bien servi à financer les investissements verts et numériques comme promis dans le plan de relance.

La Commission aura dès lors deux mois pour vérifier que la France respecte ses engagements, avant de verser cette deuxième tranche qui pourrait arriver en décembre. Le gouvernement va ainsi rentrer dans un schéma de "contrôle continu" avec la Commission. Elle demandera tous les ans, en fin d'année, le versement d'une nouvelle tranche, même si l'essentiel des 40 milliards promis à la France sera versé en 2021 et 2022.

Thomas Sasportas avec Paul Louis