BFM Eco

Chanel agrandit son atelier de sacs à main de Verneuil-en-Halatte

-

- - Chanel

La maison de luxe vient de lancer le chantier d'un nouvel atelier de maroquinerie de 25.000 m2 dans l'Oise, qui se distinguera par ses "performances environnementales", précise l'entreprise et remplacera l'usine déjà existante. Un nouvel équipement conçu pour faire face à l'augmentation de la demande asiatique.

Chanel a posé la première pierre d'une toute nouvelle usine. Le 18 septembre elle a entamé les travaux de ce nouvel atelier de maroquinerie à Verneuil-en-Halatte, dans l'Oise. A la fin du chantier, dans deux ans, ses artisans maroquiniers auront alors à leur disposition 25.000 m2 d'ateliers flambant-neuf.

Ses nouveaux bâtiments seront équipés de panneaux photovoltaïques pour assurer la production électrique du bâtiment, et ils seront intégrés dans un écosystème, composé d’un plan d’eau et d’espaces verts. Ce site remplacera l'actuelle usine, datant des années 90.

Grace à ce nouveau site, la maison de luxe veut augmenter ses capacités de production, pour faire face à la demande asiatique. Cette zone représente désormais 42,4 % de son activité et ses ventes y ont bondi de près de 20 % en 2018.

En parallèle, Chanel multiplie les opérations afin de sécuriser ses approvisionnements auprès des tanneries et mégisseries. Elle a fait l'acquisition de la mégisserie Richard en 2016, spécialisée dans la fabrication de cuir d'agneaux. Elle a aussi mis la main sur Les Tanneries Haas (Bas-Rhin) et celles de Bodin-Joyeux (Indre) en 2013. Chanel totalise une douzaine de sites de production en France.

Dans les trois années suivant l’ouverture de nouvel outil, Chanel déclare qu'elle recrutera et formera une centaine de personnes pour renforcer les effectifs et compenser les départs à la retraite.

Coralie Cathelinais