BFM Business

France: les prix à la consommation reculent en juillet

Les prix à la consommation ont reculé en juillet, après trois mois de stagnation.

Les prix à la consommation ont reculé en juillet, après trois mois de stagnation. - Joël Saget - AFP

Selon les chiffres de l'Insee parus ce 13 août, la déflation commence à se faire sentir dans l'Hexagone: les prix à la consommation ont reculé de 0,3% en juillet par rapport à juin. Sur l'année, ils restent en hausse de 0,5%.

Les prix à la consommation ont flanché en juillet en France. Après trois mois de stagnation, ils ont reculé de 0,3% par rapport à juin, selon les données publiées par l'Insee ce mercredi 13 août. Des chiffres qui renforcent les craintes de déflation en Europe.

Sur l'année, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,5% (0,4% hors tabac), tout comme en juin. C'est le plus bas niveau d'inflation constaté depuis novembre 2009.

Les soldes d'été en cause

Selon l'Institut de la statistique, cette baisse de l'inflation en juillet est principalement due aux variations de prix saisonnières. En raison des soldes d'été, les prix des produits manufacturés se sont repliés de 2,9% sur le mois, ceux des seuls habillement-chaussures chutant de 13,4%.

En outre, les prix des produits alimentaires frais ont reculé de 3,6%, en lien, selon l'Insee, "avec une offre abondante d'articles de saison."

À l'inverse, les prix des services ont augmenté de 1,1% avec le début des vacances d'été, marqués notamment par une hausse de 2,3% des tarifs des hôtels-cafés-restaurants et un bond de 14% de ceux du transport aérien.

Les prix de l'énergie ont augmenté de 0,1% du fait d'une légère hausse des produits pétroliers (+0,2%) imputable aux prix des carburants (+0,3%), tandis que ceux du fioul domestique ont baissé de 0,4%.

N.G. avec agences