BFM Business

France : l’Insee revoit la croissance à la hausse pour 2019

-

- - Pixabay

Dans une note de conjoncture publiée ce mardi, l’Insee prévoit une croissance de 0,4% au premier trimestre tout comme au deuxième trimestre.

Malgré les nuages qui s’accumulent au niveau mondial, la France « pourrait tirer au moins ponctuellement son épingle du jeu » annonce l’Insee dans une note de conjoncture, publiée ce mardi. L’institut prévoit ainsi une croissance de 0,4% au premier et au deuxième trimestre, se montrant ainsi plus optimiste que la Banque de France (0,3% au premier trimestre anticipé). L'économie française a été « jusqu'ici moins exposée que d'autres aux turbulences du commerce mondial, et stimulée par une politique budgétaire plus expansionniste qu'envisagé il y a quelques mois » souligne l’Insee qui tablait, en décembre dernier, sur une croissance de 0,3% au premier trimestre.

Dynamisme de l’investissement

Car ce regain de croissance espéré serait la conséquence de la crise des gilets jaunes, ou plutôt des réponses apportées par le gouvernement pour stimuler le pouvoir d’achat des Français. « Si le mouvement des gilets jaunes a pu avoir des conséquences localement sévères, son impact macroéconomique à court terme a sans conteste été plus faible que son retentissement politique et médiatique » poursuit l’institut. Ainsi, la consommation des ménages devrait augmenter de 0,5% entre janvier et mars, puis de 0,4% entre avril et juin.

De la même façon, l’investissement des entreprises devrait continuer à porter l’économie française avec une croissance de 0,7% au premier trimestre puis 0,8% au deuxième trimestre. « L’acquis de croissance à la fin du premier semestre serait de +1,1% », souligne enfin l'organisme public, qui ne publie pas à ce stade d'estimation pour l'ensemble de 2019.

Dans ses prévisions rendues publiques jeudi dernier, la Banque de France table désormais sur une croissance de 1,4% pour l’année 2019. Un chiffre repris à son compte par le gouvernement.

La rédaction avec AFP