BFM Business

Retraite: Jean-Marie Le Guen hostile à la hausse de la CSG

Jean-Marie Le Guen est contre la hausse de la CSG

Jean-Marie Le Guen est contre la hausse de la CSG - -

La hausse de la CSG est l'une des pistes les plus évoquées pour aider au financement des retraites. Jean-Marie Le Guen, député PS, est contre cette idée qui pénaliserait, selon lui, le financement de l'assurance-maladie.

"J'y suis très réticent". Jean-Marie Le Guen se montre hostile, dans un entretien au Parisien ce vendredi 16 août, à la hausse de la CSG pour financer les retraites. Le 1er août, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, déclarait que "la hausse de la CSG est une option qui a une forte cohérence" alors que la réforme des retraites entre dans une phase active.

Mais pour le député PS, "c'est extraordinairement dangereux politiquement et socialement de donner la priorité aux retraites par rapport à l'assurance-maladie".

Equilibre démographique

Selon lui, il serait plus intelligent de "rechercher un nouvel équilibre démographique entre actifs et retraités". Pour cela, il préconise de jouer sur l'allongement de la durée des cotisations ou sur l'âge légal.

Il estime que si "on préserve les carrières longues et on traite, par ailleurs, la pénibilité, on peut faire une réforme, juste dans son esprit, avec des mesures démographiques". En allongeant les durées de cotisation, il est plus facile de raccourcir et de donner des bonus à ceux qui ont eu des carrières marquées par la pénibilité.

Diane Lacaze