BFM Business

Réforme des dotations de l'État: les petites communes gagnantes

La baisse des dotations de l'Etat a provoqué la fureur de nombreuses communes.

La baisse des dotations de l'Etat a provoqué la fureur de nombreuses communes. - Gaizka Iroz - AFP

La refonte du mode de calcul des dotations accordées par l’Etat aux collectivités va bénéficier à plus du tiers des communes françaises, rapporte le journal "Le Monde". Près de 80% des communes de moins de 3.500 habitants toucheront plus que prévu.

Beaucoup de communes pourraient considérer cela comme un moindre mal, alors que la baisse drastique des dotations de l’État a provoqué de nombreux remous ces dernières semaines.

Selon Le Monde, la réforme du mode de calcul de la Dotation globale de fonctionnement (DGF), inscrite dans le projet de budget 2016, va en effet profiter à plus de deux tiers des communes, qui toucheront plus que prévu.

Des simulations de calcul sont désormais à disposition des élus locaux et, déjà, il est possible de déterminer la proportion de gagnants et de perdants. "Sur 36 641 communes, 25 251 (69 %), représentant 65 % de la population, verront leur dotation augmenter", écrit ainsi le quotidien.

78% des petites communes bénéficiaires

L’opération sera particulièrement bénéfique aux petites entités, puisque 78% des communes de 1.000 à 3.499 habitants verront leur dotation augmenter. En revanche, seule la moitié des communes de 15.000 à 19.999 habitants, et 44% de celles de 100.000 à 199.999 habitants toucheront plus que prévu.

"Les communautés d’agglomération et les communautés de communes sont les principales gagnantes: elles verront leurs dotations par habitant augmenter respectivement de 3,06 % et de 2,76 %", écrit encore Le Monde.

Y.D.