BFM Business

Prélèvement à la source: Sapin table sur 2018

Michel Spin table sur 2018 pour le prélèvement à la source.

Michel Spin table sur 2018 pour le prélèvement à la source. - Kenzo Tribouillard - AFP

Le ministre des Finances estime que 2018 sera "la bonne année" pour franchir ce pas.

Alors que plus de la majorité des Français sont favorables à un prélèvement à la source de leurs impôts, les choses commencent petit à petit à devenir effectives. Michel Sapin, ministre des Finances vient en effet de confirmer sur Europe 1 que Bercy travaillait bien sur une réforme fiscale dans ce sens.

Et si cela ne sera probablement pas dès 2016, ça pourrait quand même arriver très vite. "Je pense que 2018 sera la bonne année pour qu’on ait franchi concrètement une belle et grande étape de la retenue à la source", a déclaré Michel Sapin.

Prendre en compte tous les critères

2018 car le ministre préfère ne pas se précipiter. "Souvent, les révolutions se passent plutôt en un soir ou en quelques jours et là ce n’est pas possible parce que le meilleur moyen de transformer cette belle et bonne idée en un gâchis, ce serait de le faire trop vite, d’un seul coup, et dans des conditions qui ne répondent pas aux problèmes que posent le passage à la retenue à la source", a-t-il précisé sur Europe 1.

Car en effet, beaucoup de critères sont en prendre en compte avant d'opter pour ce mode de prélèvement. Michel Sapin les rappelle: "confidentialité vis-à-vis de l'employeur et des autres employés, maintien du caractère familial de la déclaration de revenus, sans oublier la complexe transition entre le modèle français actuel et le prélèvement à la source".

D. L.