BFM Business

Pas de coup de pouce pour l'allocation de rentrée scolaire

L'allocation de rentrée scolaire, qui concerne 5 millions d''enfants, va être versée mardi 20 août.

L'allocation de rentrée scolaire, qui concerne 5 millions d''enfants, va être versée mardi 20 août. - -

Contrairement à 2012, l'allocation de rentrée scolaire, versée ce mardi 20 août à près de 3 millions de foyers, suivra l'inflation. Plus de cinq millions d'enfants sont concernés.

L’Allocation de rentrée scolaire (ARS) va être versée ce mardi 20 août à près de 2,9 millions de foyers. D’un montant compris entre 360,47 euros et 393,54 euros, celle-ci concerne cinq millions d’enfants afin de financer - en théorie- l’achat de leur fournitures scolaires.

Mais contrairement à l’an passé, le gouvernement n'a pas donné de coup de pouce à l'ARS: elle contentera de suivre l’inflation, avec une simple hausse de 1,2%. En 2012, elle avait été revalorisée de 25%, permettant ainsi à François Hollande de tenir ainsi l’une de ses promesses de campagne.

1,9 milliard d'euros pour l'Etat

Cette allocation, modulée selon l'âge de l'enfant, est versée par les Caisses d'allocations familiales (Caf) aux familles à revenus modestes ayant des enfants scolarisés entre 6 et 18 ans. Son coût total est estimé à 1,9 milliard d’euros (1,87 milliard en 2012).

Pour en bénéficier, les foyers doivent avoir justifié, pour 2011, des ressources inférieures à 23.687 euros pour les familles avec un enfant, 29.153 euros pour celles avec deux enfants, 34.619 euros pour trois enfants. Le montant du plafond augmente ensuite de 5.466 euros par enfant supplémentaire.

Un montant qui varie selon l'âge de l'enfant

Le montant versé par enfant et par an passe à 360,47 euros pour les 6-10 ans, 380,36 euros pour les 11-14 ans, et 393,54 euros pour les 15-18 ans.

Le versement de cette allocation intervient alors que le débat reste vif autour du coût de la rentrée scolaire. Le gouvernement estime en effet son augmentation à 0,3%, soit bien moins que l’inflation. Les chiffres des associations étudiantes, de leur côté, varient entre 1,6% et 2%.

Y. D.