BFM Business

Le fort de Brégançon va être ouvert au public dès 2014

Le fort de Brégançon dans le Var est l'une des dernières résidences présidentielles

Le fort de Brégançon dans le Var est l'une des dernières résidences présidentielles - -

Les Français pourront visiter la résidence présidentielle dès l'année prochaine, rapporte Le Parisien de ce samedi 12 octobre. Un lieu de villégiature qui représentait jusqu'ici un coût de 620 euros par jour.

Bientôt les Français pourront se rendre dans le lieu de vacances de François Hollande. Le Parisien de ce samedi 12 octobre rapporte, en effet, que le célèbre fort de Brégançon va être ouvert au public l'année prochaine après une période de "petit travaux". A cette occasion la gestion du fort passera logiquement dans le giron du ministère de la Culture.

"C'est une façon de faire rayonner ce bel ensemble patrimonial et d'en faire profiter tous les Français", explique Sylvie Hubac, directrice de cabinet de François Hollande, citée par le quotidien francilien.

Valérie Trierweiller, dans Le Parisien du 11 août dernier précisait déjà qu' '"une réflexion [était] en cours pour l'ouvrir systématiquement aux Français ou d'y accuellir des chefs d'Etat étrangers".

Un coût de 620 euros par jour

Cette ouverture au grand public peut être une façon pour l'Etat de rentabiliser une résidence assez onéreuse, surtout quand on sait que François Hollande l'a boudée l'été dernier.

Selon un rapport de la Cour des comptes publié en 2008, le fort de Brégançon, coûtait 226.150 euros en frais de fonctionnement cette année-là, soit 620 euros par jour. Plus de 134.000 euros étaient consacrés aux rémunérations des gardiens et du personnel d'entretien durant l'année. Aucun chiffre plus récent sur les frais de fonctionnement n’est malheureusement disponible.

La Lanterne reprise par l'Elysée

Autre modification d'importance, la résidence de la Lanterne, où François Hollande a passé cet été ses vacances, va voir sa gestion être "directement reprise par la présidence de la République", dixit "une source" officielle citée par Le Parisien.

La Lanterne, située dans le parc de Versailles, est en principe affectée au Premier ministre. elle était très prisée de Michel Rocard entre 1988 et 1991, et de Lionel Jospin entre 1997 et 2002. Elle avait déjà accueilli Nicolas Sarkozy à partir de 2008.

En 2010, l'Elysée a versé 180.000 euros à Matignon pour son utilisation. Le Parisien évoque des frais d'entretien de 200.000 euros que l'Elysée souhaiterait abaisser à 150.000 euros.

BFMbusiness.com