BFM Business

Le déficit de l'Etat se réduit grâce aux recettes fiscales

Le ministère de l'Economie publie la situation du Budget de l'Etat en janvier 2014 ce 7 mars.

Le ministère de l'Economie publie la situation du Budget de l'Etat en janvier 2014 ce 7 mars. - -

Les recettes fiscales ont augmenté au mois de janvier, ce qui a permis au déficit de l'Etat de se réduire légèrement. Dans le même temps, les dépenses ont progressé.

Le déficit de l'Etat s'est réduit de 100 millions d'euros en janvier 2014 par rapport au même mois en 2013. Il s'établit donc à 12,7 milliards d'euros, contre 12,8 milliards l'année précédente, a annoncé le ministère du Budget ce vendredi 7 mars. Une légère amélioration principalement due à la hausse des recettes fiscales.

Impôts et taxes ont en effet rapporté 1,2 milliard d'euros de plus en janvier 2014 qu'en janvier 2013. Mais "cette évolution positive est cependant encore peu significative en ce tout début de gestion", précise Bercy.

C'est la seule explication de la résorption relative du déficit puisque "les recettes non fiscales ne présentent pas d’écart significatif par rapport à l’année dernière", indique le ministère.

1,3 milliard de dépenses pour les investissements d'avenir

Dans le même temps, les dépenses de l'Etat ont progressé pour atteindre 32,6 milliards, alors qu'elles étaient de 32,1 milliards fin janvier 2013. Un petit dérapage que l'Etat explique par les investissements d'avenir, qui ont capté 1,3 milliard d'euros pour un nouveau programme. "Sans cette somme, le montant des dépenses s’établirait à 31,3 milliards d’euros, en diminution de 0,8 milliard d’euros", selon le communiqué.

Le déficit public concernant l'année 2013 devrait être publié le 31 mars. La France a obtenu de Bruxelles un délai jusqu'en 2015 pour ramener son déficit public sous la barre des 3% du PIB, le seuil limite fixé par les traités européens.

N.G.