BFM Business

La feuille de paie simplifiée repoussée à 2017?

La nouvelle fiche de paie simplifiée pourrait être décalée d'un an

La nouvelle fiche de paie simplifiée pourrait être décalée d'un an - Olivier Laffargue - AFP

La généralisation de la simplification de la fiche de paie, initialement prévue au 1er janvier 2016 pourrait être finalement reportée d'un an, selon les informations du Parisien.

C'est la mesure phare du programme de simplification de l'exécutif: la fiche de paie simplifiée. La généralisation de cette nouvelle version devait entrer en vigueur le 1er janvier 2016. Or, selon les informations du Parisien, cette "mini-révolution" verrait son calendrier bouleverser.

Concrètement une première phase de test aurait lieu en 2016 auprès de 300 entreprises volontaires et, au final, la généralisation de la nouvelle mouture de cette fiche de paie ne prendrait effet qu'au 1er janvier 2017. Pour rappel, un bulletin de paie compte actuellement entre 25 et 30 lignes. A terme, la nouvelle fiche doit réduire le nombre de mentions pour arriver à une quinzaine de lignes pas plus. Ainsi, le salarié identifiera plus facilement les informations qui le concernent directement sur le document. 

Abaisser le coût à 12 euros

Les cotisations patronales disparaissent et celles payées par les employées sont regroupées en six grands thèmes (Maladie, prévoyance, Apec, vieillesse, retraite complémentaire, etc…). La mesure doit également permettre d'alléger le coût pour l'employeur.

En moyenne, chaque bulletin de paie coûte entre 17,5 et 33 euros aux entreprises, selon les calculs du gouvernement. En allégeant le nombre de lignes sur le bulletin de paie, l'exécutif espère arriver à un coût de douze euros, soit la moyenne européenne. Ce qui permettrait alors de réinjecter deux milliards d'euros dans l'économie.

J.M.