BFM Business

La dette dépasserait 100% du PIB en 2015, selon Gilles Carrez

La dette publique s'élève désormais à 1.986 milliards d'euros.

La dette publique s'élève désormais à 1.986 milliards d'euros. - -

Le président UMP de la commission des finances de l'Assemblée considère, ce mardi 1er juillet, qu'il est probable que la dette française franchisse ce seuil l'an prochain. La veille, l'Insee avait déjà fait état d'un taux d'endettement de 93,6% du PIB au premier trimestre 2014.

Une fois de plus, Gilles Carrez se fait Cassandre. Dans une interview au Figaro de ce mardi 1er juillet, le président UMP de la commission des finances de l'Assemblée nationale juge "probable" que l'endettement de la France dépasse les 100% du PIB d'ici à 2015.

Il se dit convaincu que "la vigilance est altérée" à cause de "taux d'intérêts toujours très bas" et parce qu'"une partie de la majorité (qui) prétend que la dette n'est pas un sujet".

Lundi 30 juin, l'Insee avait déjà quelque peu tiré la sonnette d'alarme. Selon l'institut de conjoncture, la dette française au sens de Maastricht a nettement grossi au premier trimestre 2014 atteignant 93,6% du PIB sur les trois premiers mois de l'année, soit 1,8% de plus qu'au dernier trimestre de 2013.

En termes de montants, ce ne sont pas moins de 45,5 milliards d'euros qui viennent gonfler le passif de la France, qui s'élève désormais à 1985,9 milliards d'euros.

Une hausse qui vient de l'Etat

L'Insee précisait que cette hausse provient pour l'essentiel d'une augmentation de l'Etat, sa contribution à la dette ayant augmenté de 43,3 milliards d'euros au premier trimestre 2014.

La contribution de la Sécurité sociale a elle augmenté de 4,6 milliards d'euros tandis que celle des administrations publiques locales a baissé de 2,1 milliards d'euros.

Le programme de stabilité transmis en mai dernier à la Commission européenne prévoit une hausse de la dette publique qui atteindrait 95,6% en 2014 avant de stabiliser en 2015, puis de refluer à 94,2% en 2016 puis 91,9% en 2017.

J.M.