BFM Business

L'OCDE voit la croissance revenir en France

Selon l'OCDE, la croissance française sera de 0,3% en 2013.

Selon l'OCDE, la croissance française sera de 0,3% en 2013. - -

L'OCDE a largement revu ses prévisions de croissance à la hausse pour 2013, ce mardi 3 septembre. Globalement, la reprise pourrait bien être amorcée en Europe.

Voilà enfin une bonne raison, pour François Hollande, d'affirmer que "la reprise est là". L'OCDE a, en effet, revu à la hausse sa prévision pour la croissance en France cette année. Elle table désormais sur un rebond de 0,3% du produit intérieur brut, dans son évaluation économique intermédiaire publiée mardi 3 septembre. Ce qui reste toutefois bien inférieur à celle de l'Allemagne (0,7%).

Dans ses dernières prévisions officielles, à la fin du printemps, l'Organisation de coopération et de développement économiques tablait encore sur un recul de 0,3% du PIB français en 2013.

A 0,3%, son nouveau pronostic est très supérieur aux prévisions officielles du Fonds monétaire international (FMI), qui a confirmé en août prévoir une contraction de 0,2% de l'économie hexagonale cette année, avant une croissance de 0,8% en 2014.

Mieux que les prévisions gouvernementales

L'OCDE se montre également plus optimiste que la Commission européenne, dont le dernier pronostic, remontant à fin mai, tablait sur un repli de 0,1% du PIB français.

La nouvelle prévision de l'OCDE dépasse même celle du gouvernement français. Pour ce dernier, l'hypothèse de base reste une croissance de 0,1% sur l'année, même si le ministre de l'Economie Pierre Moscovici espère un chiffre final plus robuste après le rebond de 0,5% enregistré au deuxième trimestre.

A noter que l'exécutif devrait annoncer les prévisions de croissance définitives à la fin du mois, une fois le budget 2014 bouclé.

L'Europe enfin en phase de reprise?

Dans son évaluation, l'OCE avertit cependant qu'avec le ralentissement en cours dans la plupart des grands pays émergents, la croissance globale reste poussive.

> Les Etats-Unis devraient mener la reprise des économies développées avec une croissance attendue cette année à 1,7%.

> Elle maintient en revanche sa prévision de hausse de 1,6% du produit intérieur brut du Japon, qui bénéficie d'une politique de soutien massif de sa banque centrale.

Plombée ces dernières années par sa crise des dettes souveraines, l'Europe retrouve enfin le chemin de la croissance avec l'Allemagne et la France, ses deux principales économies, pour lesquelles l'OCDE se montre plus optimiste.

>L'OCDE a également revu à la hausse ses prévisions pour l'Allemagne, à 0,7% contre 0,4% précédemment.

>L'Italie continue de souffrir, avec une contraction attendue de 1,8% en 2013, une estimation inchangée.

Y. D.