BFM Business

L'Elysée va payer 200.000 euros d'impôts en 2015

L'Elysée est soumis à quelques taxes comme les autres administrations

L'Elysée est soumis à quelques taxes comme les autres administrations - Dominique Faget-AFP

Selon des documents annexés au projet de budget 2015, c'est le montant de taxes que la présidence de la République va débourser l'an prochain. Globalement, les crédits demandés par l'Elysée à l'Etat baisseront d'1,7%

La présidence de la République est (presque) un contribuable comme un autre. En 2015, elle devra ainsi s'acquitter de 200.000 euros d'impôts et taxes divers, soit 30.000 euros de moins que cette année. En 2009, l'Elysée ne payait que 119 millions de taxes.

C'est ce que précise un document budgétaire annexé au projet de loi de finances qui sera discuté dans les prochains jours à l'Assemblée.

Taxe d'enlèvement des déchets non ménagers

En pratique, l'Elysée doit essentiellement payer des taxes locales : taxe de balayage et d'enlèvement des déchets non ménagers. En revanche, elle n'est pas soumise à la taxe d'habitation. Mais surtout elle est soumise à la taxe sur les bureaux d'Ile-de-France.

Jusqu'en 2007, la présidence s'acquittait de la taxe sur les salaires pour un montant de 650.000 euros par an alors que les rémunérations de l'Etat en sont exonérées. Depuis que le député PS René Dosière a mis son nez dans les comptes, l'Elysée ne la paie plus. 

Les placements de l'Elysée rapporteront zero l'an prochain

Globalement, le budget de la présidence de la République atteindra 104,5 millions l'an prochain dont 100 millions de dotation de l'Etat. Celle-ci sera en baisse de 1,7% par rapport à cette année (101,6 millions). 

Mais à côté de cette subvention, l'Elysée pourra tabler sur 4,5 millions des ressources propres, comme les recettes du restaurant du personnel ( 610.000 euros), la participation des collaborateurs ayant des enfants aux frais de la crèche (70.000 euros) ou encore la vente de voitures de fonction (10.000 euros).

Malheureusement, l'an prochain une ressource propre ne sera pas au rendez-vous: les placements financiers de la présidence ne devraient rien rapporter ! L'Elysée dispose en effet d'un compte de dépôt rémunéré auprès du Trésor qui doit rapporter 902.000 euros en 2014 pour 34 millions déposés. Mais en 2015, en raison de la faiblesse des taux de référence, l'Elysée ne devrait faire aucun profit financier, annonce Bercy. 

Patrick Coquidé