BFM Business

L'Assemblée vote la hausse de la dotation pour les communes pauvres

L'assemblée a voté une hausse de 50% de la Dotation de développement urbain, en réaction à la grève de la faim de Stéphane Gatignon.

L'assemblée a voté une hausse de 50% de la Dotation de développement urbain, en réaction à la grève de la faim de Stéphane Gatignon. - -

Le gouvernement a fait voter un amendement, ce mardi 13 novembre, pour faire passer la Dotation de développement urbain (DDU) de 50 à 75 millions d'euros en 2013.

Les communes pauvres devront s’en contenter. L'Assemblée nationale a voté ce mardi 13 novembre une hausse de 50% en 2013 de la dotation de développement urbain (DDU) bénéficiant aux cent communes les plus pauvres, qui va passer de 50 à 75 millions, comme annoncé lundi soir par Matignon face à la grève de la faim du maire de Sevran.

Cet "effort supplémentaire", introduit via un amendement gouvernemental lors du débat sur les crédits budgétaires des collectivités territoriales, s'ajoute à "un considérable effort de solidarité entre les territoires" déjà prévu dans le projet de budget 2013, a souligné le ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac.

Pas suffisant pour Stéphane Gatignon

Mais cette hausse de la DDU ne devrait pas contenter Stéphane Gatignon. Le maire de Sevran s’était en effet dit "atterré" par la proposition de Matignon, lundi.

"Je constate avec regret que le compte n'y est pas et que les propositions du Premier ministre sont bien trop nettement en dessous de ce qu'il serait nécessaire de faire pour les villes pauvres", a-t-il ajouté. "Les villes les plus fragiles ne peuvent pas se contenter de miettes". Stéphane Gatignon a réaffirmé qu'il fallait que la DSU (dotation de solidarité urbaine) "passe à 180 ou 200 millions d'euros" et qu'elle soit "ciblée sur les 100 villes les plus fragiles".

BFMbusiness.com