BFM Business

Impôts: Bercy souhaite augmenter le nombre de télédéclarations

Les déclarations papiers pourraient bientôt disparaître complètement au profit des télédéclarations.

Les déclarations papiers pourraient bientôt disparaître complètement au profit des télédéclarations. - -

Le gouvernement souhaite développer les démarches administratives en ligne, dans un souci d’économie. Première cible visée: les déclarations d’impôts.

Bientôt plus besoin de sortir son stylo pour cocher la case 1AX. Le gouvernement veut intensifier l'adoption chez les Français des déclarations d’impôts en ligne, plutôt que celles sur papier. Mardi 9 juillet, le ministère de l’Economie et des Finances présentera un document pour fixer les grands axes de l’imposition dans les cinq ans à venir. 

Parmi les mesures compilées dans le document: l’obligation future des télédéclarations. Ainsi, pour certaines catégories de contribuables, déclarer en ligne pourrait devenir obligatoire dès 2018, prévient Le Parisien (article payant), qui a eu accès au document.

Un double objectif économique et écologique

A la clé, pour Bercy, une gestion facilitée et des économies conséquentes, en matériel et en personnel. Le coût de collecte des impôts s’élève en effet à 600 millions d’euros, soit 1,6% du montant total des impôts.

Du côté contribuable, la télédéclaration permet surtout d’économiser du temps et un timbre, tout en faisant un geste écologique. Chaque année, 1.600 tonnes de papier sont nécessaires aux déclarations d’impôts en France.

Une pratique de plus en plus courante

Cette année, 13,5 millions de Français ont fait leur déclaration d’impôts par internet, soit plus d’un tiers des contribuables. Par rapport à l’année dernière, cela représente une hausse de 6%. De plus, 10,7% des Français choisissent de payer leurs impôts en ligne.

Et les déclarations d’impôts ne seraient pas les seules démarches administratives en ligne que le gouvernement souhaite promouvoir. Déposer plainte, déclarer un décès ou demander un logement, autant de services qui seront désormais plus facilement à portée de clic que de crayon.

Reste le problème des personnes qui n’ont pas d’accès à internet ou ne maîtrisent pas suffisamment l’informatique pour remplir une télédéclaration. En 2012, 78,2% des Français de plus de 15 ans avaient accès à internet chez eux, selon une étude de l’Insee.

A LIRE AUSSI:

>> Impôt sur le revenu: 6% de télédéclarants en plus en 2013

>> Déclarer ses impôts depuis son smartphone

A.D.