BFM Business

Fiscalité : les pigeons veulent "continuer à se battre"

Jean-David Chamboredon, patron du fonds ISAI, était l’invité de Good morning business ce jeudi 10 janvier

Jean-David Chamboredon, patron du fonds ISAI, était l’invité de Good morning business ce jeudi 10 janvier - -

Jean-David Chamboredon, l'un des représentants du mouvement des "pigeons", était l'invité de BFM Business ce jeudi 10 janvier. Avec la volonté de dénoncer la chute, spectaculaire selon eux, de l'investissement dans les PME.

Les "pigeons" ne désarment pas. Les pourfendeurs de la taxation des plus-values de cession, désormais inscrite au Budget 2013, reviennent avec un baromètre de l’investissement dans les PME.

Et à y regarder de près, avec une chute de 40% au dernier trimestre 2012, les perspectives ne semblent guère réjouissantes. Largement impliqué dans ce mouvement contestataire, Jean-David Chamboredon, patron du fonds ISAI et administrateur de France Digitale, était l’invité de BFM Business ce jeudi 10 janvier.

Avec la volonté de tirer la sonnette d’alarme, le dirigeant a une nouvelle fois dénoncé la mesure gouvernementale, qu’il considère comme "mortelle pour tout un écosystème" (...) "On a pas envie de voir des dizaines de start-up fermer leurs portes."

La solution ? "continuer à se battre", "chiffrer", "objectiver" l’effondrement de l’investissement des "business angels". Détaillant "un coup d’arrêt sur un marché qui croît structurellement entre 10 et 20% par an, et qui subit sur un trimestre une baisse de 39%", il en arrive à une conclusion simple: "la baisse relative est presque de 50%. C’est donc difficile d’imaginer qu’il n'y ait d’autre raison que la stupeur qu’a créé dans la "communauté business angels" le vote du projet de loi de finances 2013."

BFMbusiness.com