BFM Business

Cour des comptes : Carrez "très inquiet pour les classes moyennes"

BFM Business
A droite, les réactions sur le rapport de la Cour des comptes publié ce lundi ne se sont pas fait attendre. Gilles Carrez, président UMP de la commission des finances de l'Assemblée nationale prédit, lui, des "augmentations massives d'impôts".

Pour Valérie Pécresse, "1,5 milliards d'ajustement en fin d'année" est une chose tout à fait courante. "Nous n'avons jamais nié la crise, contrairement à François Hollande qui a commencé son quinquennat en annonçant 20 milliards de dépenses supplémentaires, 20 milliards de dépenses dont il n'a pas le premier euro, et qui viennent singulièrement compliquer l'équation budgétaire de la France" a ajouté l'ancienne ministre du Budget.

Jean-François Copé lance, lui, une "injonction au nouveau gouvernement de poursuivre la baisse des déficits et de le faire non pas par des augmentations d'impôts, mais par des baisses de dépenses publiques."