BFM Business

Ce classement qui fait de Lyon la ville la plus attractive de France

Lyon, première pour son attractivité, bénéficie de l’homogénéité de ses résultats sur les trois thématiques de l’étude réalisée par PwC ; « Qualité et cadre de vie », "Potentiel et connexion au monde", "Capital économique".

Lyon, première pour son attractivité, bénéficie de l’homogénéité de ses résultats sur les trois thématiques de l’étude réalisée par PwC ; « Qualité et cadre de vie », "Potentiel et connexion au monde", "Capital économique". - Philippe Merle-AFP

Le cabinet PwC a évalué les 15 plus grandes métropoles de France à l'aune de 60 indicateurs différents. Paris y est devancée par Lyon, notamment en raison du coût de la vie.

On cite souvent Bordeaux comme la ville préférée des Français. Un classement opéré par le très sérieux cabinet de conseil PwC assure que la ville dirigée par Alain Juppé n'est néanmoins pas la plus attractive. "Lyon arrive en tête devant Paris, grâce à d’excellentes performances sur l’ensemble des indicateurs" explique Fabrice Francillon, directeur du secteur public chez PwC et coordonnateur de cette étude intitulée "villes d'aujourd'hui, métropoles de demain". La bonne nouvelle vient à point nommé pour la ville qui, après les attentats du 13 novembre, a choisi de ne pas célébrer cette année la traditionnelle fête des lumières le 8 décembre.

Pour sa première édition, cette étude a passé au crible 15 métropoles françaises selon 60 indicateurs regroupés en 13 familles et trois grands thèmes: "qualité et cadre de vie", "potentiel et connexion au monde" et "capital économique". Cumulés, ces points obtenus dans ces catégories aboutissent au classement général qui englobe la plupart des capitales des 13 nouvelles régions, ainsi que Brest, Montpellier, Grenoble et Aix-en-Provence.

Classé derrière Bordeaux sur le thème Qualité et cadre de vie, Lyon surclasse également Paris sur ce point, avec une avance de 30 points. La capitale des Gaules compense ainsi sa deuxième place derrière Paris sur deux autres thèmes (Potentiel et connexion au monde et Capital économique).

-
- © Etude "Villes d'aujourd'hui, métropoles de demain", PwC, 2015.

Toulouse, en tête pour le capital intellectuel grâce à ses 100.000 étudiants et son meilleur taux d'insertion à la sortie des universités, se hisse ainsi sur la dernière marche du podium devant... Bordeaux.

Mais comment la troisième ville la plus peuplée de France peut-elle faire mieux que Paris sur le plan économique? La capitale affiche "un taux de création d’entreprises relativement faible" constate l'un des consultants de PwC ayant contribué à l'étude. Et la qualité du marché du travail local, de même que le poids économique contribue aussi à faire de Lyon une métropole plus attractive que Paris.

La capitale de la France pâtit également de sa sixième place dans la catégorie Qualité et cadre de vie. "Un argument majeur du marketing territorial et de la compétitivité urbaine", explique Fabien Goffi, associé chez PwC. Paris est, plus globalement, pénalisé par le coût de la vie. qui constitue un frein non négligeable à son attractivité, tant au niveau national qu’international.

Frédéric Bergé