BFM Business

Budget de la défense: l'Allemagne fait plus fort que la France

Angela Merkel compte arriver à des dépenses militaires de 2% du PIB

Angela Merkel compte arriver à des dépenses militaires de 2% du PIB - Patrik Stollarz - AFP

La Bundeswehr bénéficie cette année d'un coup de pouce trois fois plus élevé que celui accordé à l'armée française. Le budget de la défense allemand dépasse ainsi de 4 milliards d'euros celui de la France. Rapporté au PIB, l'Allemagne reste à la traîne. Mais Angela Merkel, comme François Hollande, vise désormais officiellement les 2%.

C'est un chiffre qui revient de plus sur les lèvres de politiques: 2% du PIB. Vendredi dernier, à l'occasion de ses vœux aux armées, François Hollande a souhaité que le budget de la défense atteigne ce chiffre "d'ici à cinq ans". Il est actuellement de 1,77%.

Le chef de l'État donnait ainsi raison au chef d'État-major des armées, Pierre de Villiers. Dans une tribune publiée le 19 décembre par Les Échos, ce dernier avait en effet, deux jours après l'attaque à la voiture bélier sur le marché de Noël de Berlin, souhaité "une hausse progressive du budget de la défense" pour atteindre les 2% du PIB. Une intervention remarquée, les interventions publiques des hauts gradés de l'armée étant extrêmement rares.

Un effort de 1,7 milliard en 2017

Cette année, le budget dont disposera le ministère de la Défense a été augmenté de 600 millions d'euros. Il atteindra 32,7 milliards d'euros. L'effort peut paraître important. Il est néanmoins près de trois fois inférieur à celui de l'Allemagne. Angela Merkel a, elle, accepté d'augmenter le budget accordé en 2017 aux forces armées allemandes de 1,7 milliard d'euros. Il passe ainsi de 34,9 à 36,6 milliards d'euros.

L'Allemagne s'est engagée dans une ambitieuse montée en puissance de ses dépenses militaires. Sur la période 2011-2019, ce budget bénéficiera d'une hausse de 22%, passant de 32 à 39 milliards d'euros. C'est deux fois plus qu'en France, où le budget doit passer en huit années de 31,17 à 34 milliards d'euros, remarque La Tribune.

Un budget plus de 60 milliards d'euros à terme

Reste que rapporté au PIB, les dépenses militaires de l'Allemagne resteront encore inférieures à celles de la France, même en 2019. Mais Berlin compte bien changer la donne. Bien avant François Hollande, Angela Merkel avait affirmé en octobre devant des représentants de son parti, la CDU, que l'Allemagne compte, elle aussi, atteindre les 2% du PIB pour les dépenses militaires, objectif fixé par l'Otan pour l'ensemble de ses membres. Ce qui signifierait de porter le budget des forces armées allemandes à 60 milliards d'euros. Ambitieux, mais pas irréaliste. L'Allemagne dispose de marges de manœuvres budgétaires bien plus importantes que la France. Le budget allemand adopté en août dernier prévoit ainsi l'équilibre budgétaire jusqu'en 2020. Pas une seule nouvelle dette ne serait ainsi contractée pendant cinq ans…

J.M.