BFM Business

Bernard Cazeneuve promet la pause fiscale jusqu'en 2017

Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget, promet la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat.

Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget, promet la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat. - -

Au lendemain de l'adoption du projet de loi de finances pour 2014, le ministre du Budget confirme une stabilisation des prélèvements jusqu'en 2017.

La "pause fiscale" aura bien lieu. Pas en 2014 où les ménages vont devoir payer 10 milliards d'euros en plus. Mais en 2015 avait déjà promis Jean-Marc Ayrault.

Cette fois, c'est le ministre du Budget qui annonce la poursuite de la pause jusqu'à l'élection présidentielle. "En 2015, ce sera zéro. Ce sera la suite de la pause fiscale. Nous poursuivrons la pause fiscale jusqu'à la fin du quinquennat, en 2017", affirme-t-il dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France.

"D'ici la fin du quinquennat, l'équilibre du budget se fera pas des économies en dépenses sans augmentation des prélèvements obligatoires. Des impôts augmenteront, d'autres baisserons", commente-t-il, ajoutant : "le solde restera stable".

46,1% de prélèvements obligatoires en 2014

Il n'y aura donc plus de hausse des prélèvements obligatoires, assure le gouvernement. Il faut dire qu'il serait difficile de faire plus que dans le Budget 2014.

Avec 46,1% de prélèvements en pourcentage du PIB, ce budget constitue un record. Ces prélèvements étaient de 45% en 2012 et 46% en 2013. Le gouvernement espère donc faire redescendre ce pourcentage sous les 45% avant la fin du quinquennat.

P.C