BFM Business

Espagne: un marché du travail en voie de guérison?

En Espagne, le taux de chômage bat des records, mais il a connu un recul au mois d'avril.

En Espagne, le taux de chômage bat des records, mais il a connu un recul au mois d'avril. - -

Les chiffres du chômage espagnol au mois d'avril, parus ce 6 mai, sont en recul. Pour les analystes, c'est le résultat des mesures prises pour augmenter la flexibilité des salariés et la compétitivité des entreprises.

Légère embellie sur le front de l'emploi de l'autre côté des Pyrénées: en avril, le taux de chômage a reculé de 0,91%, le nombre de demandeurs d'emploi repassant sous la barre des 5 millions, selon les chiffres publiés par le ministère espagnol de l'Emploi ce lundi 6 mai. Une baisse liée en grande partie aux effets saisonniers, mais aussi à un regain de compétitivité.

Les mesures drastiques imposées en Espagne commencent à porter leur fruit, de l'avis des analystes. "La baisse des salaires lui a permis de redevenir le pays le moins cher des pays chers" estime l'un d'entre eux. Là-bas, le coût salarial est désormais inférieur de 30 à 40% à ceux de la France ou de l'Allemagne.

Une hausse des exportations de 5%

A cela s'ajoute plus de flexibilité dans le travail, voire une augmentation du temps de travail. En rythme annuel, la productivité des salariés espagnols s'est améliorée de 4%. A titre de comparaison, c'est seulement 1% en France.

En conséquence, mois après mois, l'Espagne marque des points à l'export. En février, ses exportations ont encore augmenté de près de 5% par rapport à la même période l'an dernier. Aujourd'hui, certains analystes osent même la comparaison: l'Espagne est selon eux la future Allemagne.

Caroline Morisseau