BFM Business

Devant les sénateurs, Edouard Philippe rappelle l’utilité des impôts

Edouard Philippe s'est exprimé devant le Sénat.

Edouard Philippe s'est exprimé devant le Sénat. - BFMTV

Alors qu'un débat sur la fiscalité doit prochainement s'engager, le Premier ministre a rappelé que les impôts servaient notamment à financer l'éducation des jeunes Français.

Alors qu’un grand débat national sur la fiscalité doit avoir lieu dans les trois mois à venir, Édouard Philippe a tenu à rappeler l’utilité de certains prélèvements.

"Nous payons des impôts qui sont effectivement très élevés en France", a-t-il ainsi reconnu devant les sénateurs. "Mais ce sont aussi grâce à ces impôts que nous pouvons consacrer, en moyenne, 6200 euros par an à chaque élève scolarisé à l’école primaire, 8500 euros à chaque collégien français, 12.000 euros pour chaque lycéen en lycée professionnel. Ce sont des sommes importantes qui sont à la charge de l’État ou des collectivités et qui relève du paiement par les Français de l’impôt et des taxes". "Ce débat, il doit être national et territorial", a-t-il ajouté.

Y.D.