BFM Business

Déficit: l'Allemagne toujours plus vertueuse

Le pays voit même son endettement reculer.

Le pays voit même son endettement reculer. - -

Le gouvernement de Berlin a révisé à la baisse son déficit pour 2013, qui passe de 0,5 à 0,2% du PIB. Une situation qui diffère fortement du cas français.

Alors que la France ne cesse de revoir à la hausse son déficit- le Budget 2014 - l'estime à 4,1% pour cette année, l'Allemagne connaît l'exact opposé.

Ce mercredi 2 octobre, le ministère allemand des Finances a ainsi revu à la baisse sa prévision de déficit pour 2013 par rapport à ses dernières estimations d'avril dernier. Le chiffre passe de 0,5% à 0,2%, autrement dit, l'équilibre est quasiment atteint.

Concernant le déficit structurel, c’est-à-dire le déficit hors effet de la conjoncture, Berlin va même se payer le luxe d'afficher un excédent budgétaire, qui n'est toutefois pas chiffré par Berlin. Ce qui était déjà le cas en 2012. A titre de comparaison, la France devrait se situer sur un déficit structurel de 2,6%, selon le PLF2014.

Endettement en baisse

Quant à l'endettement, il s'élèvera à 79,5% du PIB cette année, soit 1,5% de moins qu'en 2013. "Cela est obtenu grâce à une politique budgétaire solide, mais aussi à un remboursement de dettes, causées par des mesures prises dans le cadre de la crise des marchés financiers", indique le ministère dans son communiqué.

A l'inverse la dette française devrait, cette année, atteindre un niveau record, à hauteur de 95,1% du PIB.

Julien Marion