BFM Business

Alcatel: trois opérateurs sur quatre acceptent le "patriotisme"

Trois des quatre opérateurs français se seraient engagés à passer des commandes de matériel à Alcatel pour leurs réseaux mobiles.

Trois des quatre opérateurs français se seraient engagés à passer des commandes de matériel à Alcatel pour leurs réseaux mobiles. - -

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a indiqué ce 15 octobre, que trois opérateurs français avaient l'intention de faire preuve de "patriotisme" en se fournissant chez Alcatel.

Trois opérateurs télécoms parmi les quatre qui officient en France ont accepté de faire preuve de "patriotisme" vis-à-vis de l'équipementier en difficulté Alcatel-Lucent. C'est ce qu'a annoncé le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, ce mardi 15 octobre à l'Assemblée nationale. Mais il n'a pas précisé quand, ni dans quelle proportion, ni même ceux qui acceptaient de se fournir chez le Français.

Interrogé sur les difficultés de l'équipementier à l'occasion des questions au gouvernement, le ministre a indiqué qu'avec son homologue déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin, ils avaient "demandé à nos quatre opérateurs téléphonique dans le mobile de prendre des décisions qui soient davantage patriotiques". "Trois d'entre eux nous ont déjà répondu positivement. Nous attendons le quatrième et nous ne serons pas déçus, je l'espère", a-t-il poursuivi.

Seul Orange joue le jeu

Arnaud Montebourg a par ailleurs indiqué que la solution aux problèmes d'Alcatel passerait "par une remobilisation de l'ensemble des opérateurs européens et leur capacité à faire preuve d'une sorte de patriotisme européen. C'est-à-dire d'abord adresser leurs commandes à des équipementiers télécoms européens".

Alcatel-Lucent, en grande difficulté, a annoncé la semaine dernière la suppression de 10.000 postes dans le monde dont 900 en France. Après cette annonce, Fleur Pellerin avait regretté que "seul Orange joue le jeu et est un partenaire historique d'Alcatel-Lucent". Elle pointait SFR, qui utilise faiblement du matériel d'Alcatel-Lucent dans ses réseaux mobiles, et surtout Free et Bouygues, qui n'en utilisent pas du tout.

Selon l'AFP, Orange utilise à égalité du matériel d'Alcatel-Lucent et du Suédois Ericsson pour ses réseaux mobile, Bouygues à parité du matériel Ericsson et celui du Chinois Huawei. SFR emploie 20% de matériel d'Alcatel-Lucent, et pour 40% chacun ceux de Huawei et du Finlandais Nokia Siemens Networks (NSN). Quant à Free, il travaille uniquement avec NSN.

N.G. avec AFP