BFM Business

Agnès Pannier-Runacher (Bercy): "On ne fait pas converger 42 régimes en sortant la baguette magique"

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances a tenu à revenir sur les fondements de la réforme des retraites. Et notamment sur le calendrier d’une refonte qui, parce qu’elle se veut "structurante", prend du temps.
"Sur les retraites, on ne fait pas converger 42 régimes en un régime, avec des situations professionnelles extrêmement diverses, en sortant la baguette magique. Cette concertation est nécessaire. Elle est d’autant plus nécessaire qu’elle concerne 100% des Français".

D’emblée, Agnès Pannier-Runacher, donne le ton. Invitée sur le plateau de 12H L’heure H ce mardi 27 août, la secrétaire d'État convient que, pour ce qui est de la retraite:

"Il faut qu’on arrive à construire une compréhension de la réforme et de ses enjeux ainsi qu’un minimum de consensus pour permettre aux Français d’être à l’aise avec ce qui est en train de passer. Et notamment avec ce qui est en train de revenir à l’essence de la réforme. A savoir une réforme d’équité avec un euro cotisé qui doit donner la même chose à la sortie pour tous les Français".

Question de temps ?

"On est dans l’acte II du quinquennat. On est dans une position d’écoute extrêmement renforcée. Il faut savoir prendre le temps pour des réformes qui sont très structurantes et qui nous touchent au-delà du portefeuille", précise la secrétaire d'État.