BFM Business

Affaire Tapie: Christine Lagarde devrait bien être jugée

Christine Lagarde devrait comparaître devant la Cour de justice de la République.

Christine Lagarde devrait comparaître devant la Cour de justice de la République. - John Tys - AFP

Le ministère public a préconisé de renvoyer l'ancienne ministre de l'Économie devant la Cour de justice de la République, vendredi 1er juillet. Christine Lagarde devrait donc être jugée pour négligence.

Les dégâts collatéraux de l'affaire Tapie atteignent Washington. L'avocat général de la Cour de cassation a préconisé vendredi de valider le renvoi de Christine Lagarde devant la Cour de justice de la République.

L'ancienne ministre de l'Économie (2007-2011) de Nicolas Sarkozy et actuelle patronne du FMI devrait ainsi comparaître, dans des délais pour l'instant inconnus, devant l'instance qui juge les délits commis par les membres d'un gouvernement en exercice.

En décembre, les magistrats de la CJR l'avaient renvoyée en procès, ce qui n'a pas empêché le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) de la reconduire, avec le soutien de la France, pour un deuxième mandat, qui démarre officiellement la semaine prochaine.

Vers un procès pour négligence

La CJR lui reproche le délit de "négligence" dont a résulté un détournement de fonds publics, soit les 404 millions d'euros accordés en 2008 à Bernard Tapie par un arbitrage pour régler son vieux contentieux avec l'ancienne banque publique du Crédit Lyonnais. Ce délit peut être puni d'un an de prison et 15.000 euros d'amende.

L'arbitrage est au coeur de lourds soupçons. D'un côté, les juges d'instruction, qui soupçonnent un "simulacre" organisé pour favoriser l'homme d'affaires, ont récemment achevé leur enquête. Six protagonistes sont mis en examen pour escroquerie en bande organisée et détournement de fonds ou complicité, dont Bernard Tapie, son avocat Maurice Lantourne, l'un des trois juges, Pierre Estoup, ou l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, Stéphane Richard.

Y.D. avec AFP